S’inscrire dans une université américaine (+freebie)

S'inscrire dans une université américaine
Université Américaine Pinterest

En étant expatrié, on reçoit beaucoup de questions pour savoir comment vivre aux Etats-Unis. Bon j’avoue on reçoit aussi beaucoup de messages de personnes nous annonçant leur plan de déménager en pensant que c’est facile d’avoir un visa. Désolée de détruire vos rêves, mais non c’est dur d’avoir un visa et la manière la plus simple pour pouvoir vivre ici au moins un ou deux an, est d’avoir un visa étudiant. J’ai eu la chance d’en avoir deux différents: un en tant que lycéenne (je vous en parlerai dans un futur article), et un pour faire mon deuxième master. Concernant les études en université américaine, il y a deux moyens de partir. Vous pouvez partir avec une école française, via un partenariat, Caroline a vécu cette expérience et vous donnera donc plus d’informations à ce sujet, ou en vous inscrivant par vous même et en vivant la grande aventure tout seul! Mais attention, il faut se préparer avant, se renseigner sur les facs où l’on veut partir, connaitre le coût de vie de l’endroit où vous voulez partir, passer des examens, etc. Je vais donc vous expliquer mon expérience et mes choix, car même si je suis partie comme je le voulais, je ne suis pas partie dans mon choix #1 concernant la fac où je voulais aller et même si ma décision et mon départ ont été rapides, j’ai dû faire pas mal de recherches avant de partir.

Vous pouvez lire une expérience différente qu’a vécu Caroline de Carolinethecity, qui elle est parti pour faire le programme UCLA Extension qui est un peu différent que le cursus que j’ai suivit.

A la fin de l’article vous pourrez télécharger un document pour vous aider à tout préparer et budgétiser!

 

Choisir la formation universitaire

Bien sûr comme partout, vous allez devoir choisir votre formation. Pensez tout d’abord à quel cursus vous voulez suivre. Aux Etats-Unis, il n’y a pas autant de choix qu’en France concernant le type de formation. Voici les quatre formations principales qui peuvent vous être offertes:

  • Undergraduate: Cela dure 4 ans (attention au coût final si vous partez par vous même) en majorité, à part si vous décidez de faire des semestres pendant l’été, vous pourrez donc terminer plus tôt. Ceci est l’équivalent de la licence en France qui se fait normalement en 3ans.
  • Graduate: C’est le master, qui dure 2 ans. Ce sont souvent des cours du soir ou en ligne, car la plupart des gens qui suivent ce cursus ont un emploi à côté.
  • Doctorate: Ce sont souvent des années de recherches après le master. Si vous êtes intéressés par ce cursus, souvent, c’est que l’on vous a déjà démarché. Les places sont rares et chères et la plupart des étudiants qui en décrochent ont été recrutés par leurs professeurs ou grâce à leur thèse. Caroline pourra sûrement vous en parler car ceci est une option qui lui a été offerte, elle m’a été offerte également mais je n’y ai pas donné suite car je n’avais pas les moyens à l’époque de faire de la recherche. Souvent on est payé au cours d’un doctorate car on donne des cours, mais le salaire n’est pas haut.
  • Associate degree: C’est un diplôme en 2 ans, on le compare en France à un DUT ou BTS. Il est considéré comme un diplôme professionnel, souvent moins coûteux et abordable par beaucoup.

Ensuite renseignez vous sur toutes les formations disponibles dans votre cursus. Les variantes sont infinies, et il y a beaucoup de formations farfelues! En gros aux US, on peut faire des études sur tout et n’importe quoi. Toutes les formations ne sont pas accessibles à tout le monde bien sûr, certaines sont tellement rares qu’elles sont très élitistes mais juste pour vous donner un exemple, notre université dans le Tennessee était une des seules à offrir des études de musique BlueGrass, de compteurs d’histoires ou une spécialisation pour la formation en management du sport pour les sports automobiles et surtout le Nascar. Soyez donc sûr de lister toutes les variantes qui pourraient s’offrir à vous, car parfois une formation pourrait être moins connue et disponible dans une université moins chère.

 

Lister les universités offrant votre formation et leurs coûts

Listez TOUTES les universités offrant la formation que vous avez choisit, TOUTES sans exception. Oui San Diego, Miami, Los Angeles, New York City, et j’en passe ça fait rêver, mais ce sont des villes et surtout des universités qui ne sont pas accessibles financièrement par tout le monde, et des fois la petite ville paumée pourra vous offrir des années inoubliables et vous permettra de réaliser votre rêve.

Pour ma part je voulais partir à San Diego. Ma famille vit là bas et ils ont un des meilleurs master en communication du pays. Le rêve vous me direz! Mais quand j’ai vu les prix… j’ai vite déchanté… Je me suis alors dis que j’allais partir dans le Tennessee où j’avais déjà vécu, je me suis donc renseignée pour l’université du Tennessee à Knoxville, pour ceux qui regardent un peu le football américain, c’est cette équipe super connue toute orange qui a vu dans ses rangs Peyton Manning. Ici aussi les prix étaient assez hauts… mais j’étais décidée à partir, donc j’ai regardé la fac à côté de là où je vivais au lycée, celle où tout le monde allait, mais quand on était au lycée on n’en rêvait pas tellement… Je me suis rendu compte que les prix étaient très abordables, et même si la ville ne m’attirait pas vraiment à la base, c’était ma carte d’entrée dans une fac américaine. Après deux années passées là bas, je peux vous assurer que je ne regrette pas ma décision et que j’ai adoré, on était quelques français, et beaucoup d’entre eux ont eu, comme moi, du mal à partir! Pourtant rien ne nous laissait penser qu’on allait adorer vivre là bas et pourtant!!

Si vous voulez vraiment partir, ne vous refermez pas sur le choix des villes de vos rêves. Déjà, si vous n’avez jamais vécu dans cette ville (je dis vécu, pas resté en vacances 1 ou 2 mois…), vous pouvez très vite être déçus. Ensuite, sachez que si vous faites vos études aux Etats-Unis, que vous obtenez un diplôme, vous aurez le droit d’avoir un an d’OPT qui vous permettra de bosser pendant 1 an dans votre secteur. Vous aurez tout le temps à ce moment là de partir vivre dans la ville de vos rêves et qui sait vous y resterez plus d’un an! Pour ma part c’est ce qui s’est passé, après mon master je suis partie vivre à San Diego!

Concernant les bourses, certaines sont faciles à avoir, mais ne couvrent pas beaucoup. J’avais réussit à en décrocher une pour les étudiants étrangers, mais en y regardant de plus près elle ne couvrait pas grand chose. Donc pesez bien le pour et le contre de tout, car pour ma part avoir un travail sur le campus était plus intéressant qu’une bourse, et les facs sont malines elles vont essayer de vous convaincre de prendre quelque chose qui leur coutera moins et à la fin vous serez vous perdants. A savoir que souvent les bourses ne sont pas compatibles avec les boulots sur le campus donc je vais vous parler juste après.

Avec un visa étudiant vous ne pouvez pas travailler en dehors du campus, et je ne vous conseille pas de bosser au noir, car si on vous coince vous serez « blacklisté » et vous pourrez dire adieu à votre rêve américain. Sur notre campus, on nous offrait deux types de boulots. Ces boulots sont très prisés, malheureusement les étudiants étrangers, qui n’ont pas d’autres options, ne sont pas prioritaires, donc je vous conseille de démarcher même avant d’avoir une réponse définitive sur votre candidature. Il faut également avoir de bonnes notes pour être éligibles. Les offres sont souvent listées sur le site de la fac ou sur les listes des départements. J’avais également envoyé ma candidature spontanée à tous les directeurs de département de ma fac. Cela m’avait permis de trouver mon poste, car j’avais eu des rendez vous, même si les directeurs de départements n’avaient pas de postes, et ils m’avaient recommandés. Je pense que les noms de ces boulots sont partout les même mais voilà les noms de ceux de notre fac:

  • TS – Tuition Scholarship: On travaille entre 8 et 12h par semaine. Une grande partie de la scolarité sera payée en échange du travail fournit et nous ne sommes pas payé en plus.
  • GA – Graduate assistantship: Réservé pour les étudiants en master, on travail 20h par semaine. Ce sont souvent des positions d’assistants de profs, profs, assistants de recherches, assistants administratifs. Une grande partie de la scolarité sera payée en échange du travail fournit, comme pour le TS mais vous serez en plus payé, en moyenne $800 par mois (tout dépends des postes, des facs, etc)

Prenez en compte ces options, car cela m’a permis de ne pas payer grand chose par semestre.

Renseignez vous bien sur le prix des formations mais aussi de tous les coûts supplémentaires. Il faut acheter tous les livres recommandés par les profs et la plupart coûtent dans les $100 chacun.Aussi, certains cours demandent des frais supplémentaires, donc faites le budget de tout cela. Rappelez vous que vous êtes un étudiant étranger donc vous êtes considérés comme Out-of-State, le cursus sera donc plus cher, souvent le double voir le triple. Pour déjouer ces frais out-of-state, certaines facultés les supprime pour les étudiants d’un certain age (souvent plus de 26 ans), car nous ne sommes plus considérés comme dépendants de nos parents. Mais certains facultés demandent que l’on soit résident de l’état pendant au moins un an. Certaines facs vous donne des budgets totaux approximatif sur leurs sites qui sont très intéressants, surtout pour comprendre comment marche l’université, si ils ont des semestres ou trimestres, et si ils ont des frais supplémentaires à payer pour tous les étudiants.

Contacter le bureau des étudiants étrangers sur votre campus pour connaitre les différentes options obligatoires que devra payer tout étudiant étranger comme l’assurance maladie. J’avais la mienne en France, mais ma fac obligeait tout étudiant étranger à prendre leur assurance, sûrement pour les couvrir en cas de problème, et je devais payer dans les $400 par semestre pour cette assurance obligatoire.

Après avoir fait votre liste, vous allez voir que certaines facs seront un peu impossible d’accès, et donc vous pouvez vous focaliser sur les autres choix.

 

Etudier le coût de vie

Ce facteur est super important! Le coût de la vie aux Etats-Unis est vraiment très différente d’un Etat à un autre et bien sûr d’une ville à une autre! Que ce soit le logement, le prix de la connection internet, ou même le coût des factures. Chaque Etat est comme un pays, donc les taxes et les tarifs sont différents, même l’essence et les aliments n’ont pas le même prix partout. Attention aussi à demander si le prix affiché comprends ou non les taxes! (les loyers n’auront jamais de taxes donc pas de surprises) Regardez les offres de logement sur Craiglist (attention aux annonces alléchantes à des prix très bas… ça peut cacher des surprises…), regardez les logements offerts aux étudiants pour vivre sur le campus également. Cette option peu devenir très intéressante, surtout pour des étudiants étrangers. J’avais mon propre appartement, mais Caroline par exemple était dans un grand apart, considéré sur le campus, avec 4 chambres + salle de bain individuelles (fermées chacune comme un apartment) et cuisine – salon en commun, tout meublé, donc pas de soucis pour chercher quoi que ce soit en arrivant. Voici des exemples de tarifs d’appartements par mois au cours de ma vie aux US:

  • Colocation dans une maison à Johnson City, TN, tout meublé, tout inclus (électricité, eau, internet, cable, gas, poubelle) : $420
  • Appartement avec 1 chambre à Johnson City, TN, non meublé, eau et poubelles comprises seulement: $410
  • Appartement avec 2 chambres à Johnson City, TN, non meublé, eau et poubelles comprises seulement: $440
  • Appartement sur le campus en colocation à 4 (c’est ce que Caro avait, que je vous ai décrit plus haut), meublé, tout compris (électricité, eau, internet, cable, gas, poubelle) : $390
  • Appartement en colocation à San Diego, CA, non meublé, poubelles et eau inclus : $600 par personne (et apparemment j’ai eu beaucoup de chance de trouver à ce prix)
  • Appartement 2 chambres à Vancouver, WA (banlieu de Portland, OR, donc les prix à Portland sont plus hauts), non meublé, aucune charge incluse: $1085 à deux.

N’hésitez pas à demander aux gens les estimations du montant des factures mensuelles, les gens n’hésiterons pas à vous les donner, mais souvent il y a l’électricité, l’eau, le gas (si le chauffage se fait au gas), le tout à l’égout (il est souvent en plus si vous êtes dans une maison), les poubelles, internet, le cable (si vous êtes en coloc vous n’aurez sûrement pas le choix, les américains raffolent de leur télé, j’ai dû le payer en coloc et pourtant je ne regardais jamais la télé). Pensez aussi que si vous prenez un appart seul vous allez sûrement devoir payer des cautions pour l’appartement bien sûr mais aussi auprès des différents fournisseurs de services, car vous n’avez aucun historique bancaire aux Etats-Unis, donc vous allez payer pour ouvrir vos comptes d’eau, d’électricité, etc. Demandez également à combien s’élève la caution, elle peut être très haute si vous n’avez pas d’historique bancaire.

Après avoir listé tout cela, vous pourrez avoir une meilleure idée du coût à l’année dans les villes où sont les universités que vous visez.

 

Remplir son dossier d’inscription

Lorsque vous avez réduit votre liste à quelques facs, il est temps de remplir votre dossier d’inscription! Cela peut devenir un peu compliqué. Ils vont vous demander les retranscriptions de vos notes en France, qu’il va falloir traduire en anglais. Certaines fac se fixent sur le système Européen avec des A, B, C, etc mais souvent ces notes ne sont pas au même niveau que les américaines. Donc faites des recherches en ligne. Pour ma part, cela à été simple pour certaines facs comme mon école de commerce qui a tout validé sans trop regarder, mais mon master a été fait à Bordeaux II, donc j’ai du fournir des documents explicatifs de mes conversions pour qu’ils valident tout. Si votre fac en France note avec des lettres, bingo vous êtes prêts! Sinon, armez vous de patience.

Les américains notent vraiment bizarrement. En France si on a un 14/20 c’est une super note. Aux US, c’est une très mauvaise note. Ils notent avec les lettres, ces lettres viennent d’une note sur 100 (ou pourcentage) qui donnent ensuite une moyenne appelée le GPA (Grade Point Average) qui est sur 4. Oui ils aiment tout faire compliquer… voici un exemple avec la note correspondante en France. D’où le fait qu’il faut souvent demander à son école une transcription directement en lettre (car en France un A est souvent entre un 14 et un 20) qu’avec des chiffres, pour avoir toutes les cartes en mains pour etre accepté direct et pouvoir trouver un boulot sur le campus!

 

Note en lettrePourcentageNote sur 20GPA (sur 4)
A+95%-100%19 – 204,33
A93%-94%18,6 – 18,84
A-90%-92%18 – 18,43,67
B+87%-89%17,4 – 17,83,33
B83%-86%16,6 – 17,23
B-80%-82%16 – 16,42,67
C+77%-79%15,4 – 15,82,33
C73%-76%14,6 – 15,22
C-70%-72%14 – 14,41,67
D+67%-69%13,4 – 13,81,33
D63%-66%12,6 – 13,21
D-60%-62%12 – 12,40,67
F0%-59%0 – 11,80

 

 

Oui on a dessuite l’air de cancres… C’est pour celà que j’avais créé un autre tableau, j’avais trouvé des exemples en ligne, et que ma conversion semblait honnête tout de même auprès de ma fac française.

Avec le système Européen maintenant je pense que pas mal de facs proposent les notes avec les lettres directement, donc demandez les, n’envoyez surtout pas les notes en chiffres, surtout si vous allez dans une petite fac car ils ne vont pas chercher comment est le système de notation dans un autre pays. Pensez aussi à traduire le nom de vos cours en anglais! Ils ne vont pas d’amuser à les faire traduire eux même.

N’oubliez pas également que comme en France il y a des frais d’inscription et qu’ils ne sont pas les même dans toutes les universités!

 

Passer les examens nécessaires

Vous pouvez passer ces examens avant que votre dossier soit accepté, mais ne les passez pas trop tôt car ils ont une durée de validité limitée et surtout un coût plus ou moins important. Aussi ils vous demanderons dans quelle université vous avez postulé pour leur envoyer directement vos résultats. Renseignez vous aussi auprès de l’université américaine, quel score vous devez avoir pour être accepté. Souvent ces scores minimums sont très bas, donc ne vous faites pas trop de soucis.

Vous devrez passer le TOEFL pour prouver que vous avez des bases en anglais. C’est simple mais ne partez pas trop confiants car des fois c’est un peu piège. Je pense que pour moi le pire était d’être à Toulouse dans une salle immense avec des gens qui en avaient clairement rien à faire des autres et n’étaient pas très respectueux. Ca réfléchit haut, ça fait du bruit, ça empêche les autres d’entendre, enfin armez vous de patience!! Vous aurez plusieurs épreuves, en gros ils vont voir si vous comprenez à l’oral, à l’écrit, si vous savez parler et si vous savez écrire. L’étape où l’on doit parler est assez comique, car même si toi tu fais attention à parler doucement, le mec d’à côté va gueuler au cas ou ça n’enregistre pas bien… donc toi t’entends pas ta question et en plus on n’entends pas ta réponse… bonheur… Attention à l’écrit également car il est très littéraire (enfin il l’était il y a 5 ans) et je me suis complètement loupée alors que je parlais quand même bien anglais et que j’écrivais souvent.

Si vous partez faire un master, vous allez devoir passer le GRE. Tout le monde doit le passer, américains ou étrangers. Ce test est à mon goût totalement ridicule, et je vous conseille vivement de bien le réviser!! Vous pouvez acheter des livres partout pour le réviser. Il y a 3 épreuves: des maths, une partie écrite, et une partie orale. Seule la partie rédaction est notée plus tard donc en sortant vous allez avoir une partie de vos scores car ce sont des questions multiples et donc l’ordinateur vous donnera votre score. Les maths sont simples, je vous conseille comme je l’ai fait, de tout miser sur cette matière! J’ai eu une seule faute et j’avais déjà tous mes points pour être acceptée en master! Ce sont des maths de lycée donc si vous avez de bonnes bases, cela devrait aller pour vous. La partie vocabulaire est la plus comique, car ce sont des mots que l’on n’utilise jamais, même mes amis américains ne connaissaient pas la plupart, et je vous rassure je ne les ai pas plus utilisé même en école de communication!

Les centres d’examens sont normalement directement en contact avec les facs, donc vous n’aurez rien à faire pour envoyer vos résultats qui seront directement envoyés aux universités auxquelles vous avez postulé. Si vous savez que vous l’avez réussit, envoyez quand même un petit message à la personne qui s’occupe de votre dossier, les américains aiment beaucoup les échanges « non-officiels ».

 

Demander son visa

Quand vous aurez passé vos examens et que vous serez officiellement accepté dans votre nouvelle université, il sera temps de demander son visa! Pas la peine de vous préciser qu’il est important de vérifier la validité de votre passeport ou de le faire faire avant de commencer à postuler dans les universités pour l’avoir à temps! (On sait tous que les procédures pour des papiers en France est interminable… comme aux Etats-Unis je vous rassure!) Pour des études à l’université le visa est le F1 (le J1 est délivré si vous partez par le biais de votre fac française ou si vous partez au lycée via un organisme), votre fac s’occupera sûrement de toute les démarches initiales et vous fournira votre I20, le petit papier que vous devrez toujours avoir avec vous quand vous voyagez, qui est la preuve de votre inscription à l’université et donc la preuve de la validité de votre visa F1. Il faudra vous rendre à l’ambassade des Etats-Unis à Paris pour prendre vos empreintes, parler quelques mots en anglais et votre visa vous sera envoyé par la poste. J’ai eu de la chance, je suis montée à Paris quelques jours avant mon départ, l’envoyer par la poste m’aurait fait louper mon avion, donc l’agent que j’ai eu m’a proposé de venir le récupérer le lendemain. Cela arrive souvent, n’hésitez pas à demander gentillement, sans paniquer et vous énerver. Les agents comprennent que vous partez à la fac et que vous ne pouvez pas louper la rentrée donc si ils le peuvent ils vous aideront à récupérer votre passeport rapidement. Si ils disent non, n’insistez pas ça risque de l’énerver plus qu’autre chose. N’oubliez pas également que le visa n’est pas gratuit! Le F1 coûte dans les $200, donc rajoutez le à votre budget!

 

Trouver son logement avant de partir

Enlevez vous un stress en plus! Trouvez votre logement bien avant de partir! Toutes les annonces de colocations seront en ligne au cours de l’été, et vous pourrez avoir du choix, car la plupart des étudiants louent dès début août pour être tranquilles, donc n’attendez pas d’arriver! Dites vous que cela pourra être temporaire le temps d’être sur place et de trouver ce que vous désirez. Faites donc attention que le contrat ne soit pas sur plusieurs mois. Ma premiere colocation devait être de 6mois, mais elle ne m’a jamais fait signer de contrat et elle ne l’a pas respecté elle même. Je suis donc partie un peu du jour au lendemain et elle m’a menacé de porter plainte etc. La joie des Etats-Unis! Mais elle n’a rien pu faire légalement et le fait de juste dire que je pouvais expliquer directement à ses parents pourquoi j’étais partie (la maison leur appartenait) lui a fait changer d’avis rapidement! Le fait de prendre une coloc, ou un appart sur le campus comme Caro a pu avoir, vous permettra de ne pas vous soucier des meubles dès votre arrivée, et surtout d’ouvrir tous les comptes, de trouver une assurance logement et de mettre en place toutes les factures. Ils demandent beaucoup de justificatifs pour pouvoir avoir l’électricité et autres, ou simplement pour louer un apartment, mais vu que vous n’aurez jamais vécu aux Etats-Unis, vous n’aurez pas encore de comptes en banque, d’historique concernant vos logements précédents, ou même de crédit score donc cela risque de vous compliquer la tâche.

 

Premiers contacts avec votre département

Ils vous sera important en arrivant d’aller voir le responsable de votre formation. Le contact avec les profs et l’administration est bien différent qu’en France! Aux Etats-Unis, pensez à prendre des rendez vous mensuels avec vos profs, cela ne veut pas dire que vous avez un problème mais justement que vous êtes super intéressés par votre formation et que vous voulez bien progresser. Concernant le chef du département, pas besoin d’aller le voir souvent mais prenez rendez vous avec lui en arrivant, déjà pour le rencontrer, ils aiment rencontrer les élèves qu’ils acceptent dans leur cursus, surtout les étrangers. Et surtout demandez à le rencontrer pour être conseillé sur les classes à prendre absolument . Certains cours seront obligatoires pour valider votre formation, etc, donc autant tout savoir dès le début. Prenez un rendez vous avant de partir pour le lendemain de votre arrivée. Plus tôt vous le rencontrerez, plus tôt vous pourrez vous inscrire à vos classes et plus de chances vous aurez d’avoir une place! Les cours obligatoires ou les plus intéressants sont pris d’assauts par les étudiants et donc il est dur d’avoir une place. Certains cours également demandent d’envoyer une lettre de motivation au prof, j’ai eu ce cas pour des cours de management du sport, ce qui était un peu bizarre, donc il ne faut pas s’y prendre au dernier moment.

 

J’espère que cet article vous aidera, et qu’il donnera à certains la motivation pour s’inscrire dans une université américaine. J’espère également qu’il permettra à d’autres de tout planifier en avance et ne pas tomber de haut, ou de réaliser le coût des études aux Etats-Unis en arrivant sur place. La plupart des américains font des prêts et sont endettés à vie à cause de leurs études, donc tout ceci est une réalité et nous ne sommes pas épargnés en venant d’un autre pays.

 

J’ai créé pour vous un document pour vous aider à vous préparer au mieux lors de votre inscription dans une université américaine (Merci à Caroline pour son coup de pouce!). Ce document comprends une checklist avec toutes les étapes énoncées dans cet article et des fiches permettant une budgétisation de votre scolarité en fonction de vos choix de destination. Pour le télécharger, entrez votre email dans le formulaire ci-dessous, après confirmation de votre e-mail vous recevrez un message pour récupérer votre document.

 

Opt In Image
S’inscrire dans une université américaine
Checklist et budgétisation

Téléchargez dès maintenant votre document avec votre checklist de toutes les étapes pour vous inscrire dans une université américaine. Vous aurez également accès à un document pour vous permettre de noter toutes les informations concernant la budgétisation de vos années universitaire aux Etats-Unis et savoir quel fac sera la mieux adaptée à votre budget.